Cameroun : la chicha plus Toxique que la cigarette ??

Cameroun : la chicha plus Toxique que la cigarette ??

Au Cameroun nous constatons une augmentation considérable des bars à chichas, cet article permet de lever le voile sur le doute planant sur le caractère nocif de la chicha. Elle est fumée par près de 100 millions de personnes à travers le monde, principalement des jeunes parfois de moins de 18 ans. Ceux-ci pensent pour la plupart qu’elle n’est pas toxique ; ce qui est faux car elle expose à beaucoup plus de fumées que la cigarette et elle contient près de 4000 substances chimiques.

La chicha est une pipe à eau qui permet de fumer du tabac. Le produit comportant du tabac et de la mélasse est disposé dans une sorte de douille qui est reliée à un vase contenant de l’eau, ce produit est recouvert d’un papier en aluminium perforé qui permet de laisser passer la chaleur émanant du charbon incandescent lors des insufflations à travers un tuyau.

POURQUOI LA CHICHA EST-ELLE DANGEREUSE POUR LA SANTE ??

Contrairement aux idées reçues, la chicha c’est du TABAC et elle est tout aussi dangereuse que la cigarette. A la différence que la chicha contient au total plus de 4000 substances chimiques et des métaux lourds dont certaines sont cancérigènes. La chicha serait même plus dangereuse  que la cigarette car les charbons durent environ une heure et le fumeur aspire donc plus de fumées.

Des études scientifiques ont démontré qu’à quantité égale, le tabac à chicha libère entre deux et huit fois plus de goudrons qu’une cigarette ordinaire. Sur ce sujet, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) 3  déclare : “Le fumeur de pipe à eau, et la personne exposée à la fumée passive provoquée par la pipe à eau, encourent les mêmes maladies pulmonaires, cardiovasculaires et cancers que le fumeur de cigarette”.

Concernant les conséquences directes de la chicha sur notre santé, tout comme avec la cigarette il faudra de nombreuses années de consommation et d’études pour en déterminer les retentissements exactes. Cependant aux vues des arguments cités plus haut, il est évident que sa consommation expose aux mêmes risques que la cigarette qui sont : Cancer du poumon, cancer de la gorge, stérilité, infarctus du myocarde, AVC, des infections pulmonaires à répétition…

QUE FAUT-IL FAIRE ???

Tout d’abord il faut informer et sensibiliser la population jeune sur les risques liés à la consommation de Chicha, car la majeure partie pense qu’elle est moins toxique que la cigarette. C’est pourquoi  les personnes qui n’ont pourtant jamais fumé une cigarette se permettent de fumer la chicha.

Les pouvoirs publics devraient également imposés des taxes sur ces produits à la hauteur de celles imposables aux cigarettes, déployer les mêmes moyens de lutte contre le tabagisme (photos dissuasives sur les produits de chicha à titre d’exemple) et mettre en place des structures d‘accompagnement des jeunes dès l’âge de 15 ans.

 

Dr Philippe Ohandja

Médecin

Référence :

  • 1 – “Comparison of patterns of use, beliefs, and attitudes related to waterpipe between beginning and established smokers”, 2005, Asfar T, Ward KD, Eissenberg T, Maziak W, BMC Public Health ( accessible en ligne)
  • 2- “Polycyclic aromatic hydrocarbons, carbon monoxide, “tar” and nicotine in the mainstream smoke aerosol of the narghile water pipe”, 2005, Shihadeh A, Saleh R., Food chem. Toxicol n° 43 ( accessible en ligne)
  • 3 – “Waterpipe Tobacco Smoking: Health Effects, Research Needs and Recommended Actions by Regulators, WHO study group Tobacco product Regulation”, 2005, Organisation mondiale de la santé (OMS) ( accessible en ligne)
  • 4 – Communiqué accessible en ligne de M. Kamal Chaouachi suite à un reportage de France 2 ( accessible en ligne)
  • 5 – “Narghilé, le danger masqué”, Congrès de pneumologie en langue française 2007 (Lyon) du 2 au 5 février 2007 – Revue des maladies respiratoires janvier 2007 – Hors série 1

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *